La randonnée au Népal est l'une des activités touristiques les plus populaires pour les amoureux de montagne. C'est l'une des meilleures façons de découvrir la beauté naturelle de ce pays, ses héritages culturels et sa géographie très variée. C'est pourquoi des milliers de marcheurs viennent chaque année dans un esprit d'aventure, pour profiter de vues magnifiques et pour vivre une expérience inoubliable.

 

Le Népal a la réputation d'être le paradis des randonneurs grâce à ses sentiers spectaculaires à couper le souffle. Randonner en Himalaya peut durer un jour pour atteindre un sommet ou peut durer tout un mois en passant par des villages situés dans l'ombre de cimes enneigées, des vallées aux cultures diverses et variées d'où l'on peut des vues magnifiques sur la chaîne mythique de l'Himalaya. Les sentiers passent à travers des forêts de rhododendrons, de bambous, de chênes et passent d'une région subtropicale à des milieux alpins aux paysages multiples comme des alpages, des cols rocheux parfois recouverts de neige, des cascades de glace, des glaciers et des lacs gelés.

Trek et randonnée au Népal

Il ne fait aucun doute que pendant votre randonnée au Népal, vous aurez la chance de découvrir une vraie nature, des communautés rurales et des montagnes spectaculaires. C'est aussi une manière de se confronter à une autre culture et de rencontrer de gens chaleureux appartenant à différentes ethnies. Randonneur contemplatif ou engagé, il y a un forcément un trekking pour vous au Népal !

 

Bien sûr, vous pouvez rêver d'altitude ultime au-delà des 5 000 mètres dans la chaîne himalayenne, mais un trek au Népal peut se dérouler à basse altitude, permettant ainsi la rencontre avec les ethnies qui peuplent les montagnes.

Le Népal est un pays multiculturel fortement ancré dans ses traditions. Laissez-vous impressionner par le patrimoine culturel et architectural de Kathmandu et ses panoramas à couper le souffle sur les chaînes de montagnes environnantes. Vous explorerez le Parc National de Chitwan et aurez peut-être la chance d'y apercevoir le fameux tigre du Bengale. Vous découvrirez également des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, comme Lumbini, petit village du Terraï constituant un lieu de pèlerinage sacré pour les bouddhistes du monde entier. La ville de Pokhara vous dévoilera de magnifiques vues sur l'Himalaya et ses sommets et les capitales anciennes et médiévales comme Katmandou, Bhaktapur et Patan sont incontournables. Vous serez charmé par l'hospitalité infinie des Népalais !

Découverte du Népal

Votre itinéraire ne figure pas sur notre site, n'hésitez pas à nous contacter !

Petit pays enclavé entre deux géants, la Chine au nord (Tibet) et l’Inde au sud, à l’est et à l’ouest, le Népal s’étire d'est en ouest sur 885 km tandis que sa largeur varie de 145 à 241 km du nord au sud. Sa superficie est de 147 181 km². Kachan Kalan, son point le plus bas, se situe à 70 mètres au-dessus du niveau de la mer tandis que son point le plus élevé, le mont Everest, atteint 8 848 mètres d'altitude. Cette variation d'altitude extrême et la latitude à laquelle est situé le Népal font de ce pays l'un des plus diversifiés du monde. Le royaume du Népal est devenue en 2008 une république démocratique à la suite de l'élection d'une Assemblée constituante dont la première décision fut d'abolir la monarchie. Le Népal est un pays multiculturel fortement ancré dans ses traditions.

Présentation

Le Népal en bref

Le Népal constitue le pays dont le relief est le plus accidenté au monde. Occupant au sud le prolongement de la plaine du Gange, le Népal s'étire du sud au nord jusqu'au Grand Himalaya, en une série de paliers où se succèdent chaînes de montagnes, larges vallées et plateaux, pour enfin s'accrocher aux plus hauts sommets de la terre. On y distingue quatre grandes zones aux caractéristiques nettement différenciées : au sud, la plaine du Teraï ; en zone médiane, les Moyennes montagnes appelées « collines » par les Népalais ; au nord, l'Himalaya qui, dans les parties centrale et occidentale du pays, vient s'adosser au Transhimalaya. Le Népal partage sa frontière avec deux géants : l'Inde à l'ouest, au sud et à l'est ; la Chine (Tibet) au nord.L'Himalaya compte quatorze 8 000 m, soit les plus hauts sommets du monde. Huit d'entre eux se situent au Népal (Everest : 8848 m, Kangchenjunga : 8586 m, Lhotse :  8516 m, Makalu : 8463 m, Cho Oyu : 8201 m, Dhaulagiri : 8167 m, Manaslu : 8163 m , Annapurna : 8091 m). En outre, le Népal compte plus de 1000 montagnes excédant 6000 m.

Géographie

Considérant la grande diversité ethnique de la population du Népal, peut-on parler d'une « culture népalaise » ? Certes, certains traits de la société népalaise sont largement partagés. La langue nepali par exemple constitue un élément culturel « unificateur » puisqu'elle est parlée par la grande majorité de la population. La ferveur religieuse, en tant que pratique quotidienne, quelles que soient les croyances, peut aussi constituer un trait culturel marquant de la société népalaise. Par ailleurs, ce fond culturel commun ne doit pas masquer les spécificités culturelles des différentes castes, ethnies et groupes tribaux du Népal. Aussi, l'expression « mosaïque culturelle » convient peut-être mieux  pour traduire la très grande diversité culturelle de ce pays.

Culture

Le Népal compte désormais environ 27,8 millions d'habitants (2013) très inégalement dispersés sur le territoire. On y distingue deux grands groupes : les Indo-Népalais et les Tibéto-Népalais, auxquels s'ajoutent des groupes tribaux indigènes. Ceux-ci regroupent de nombreuses castes (Indo-Népalais) et ethnies (Tibéto-Népalais) qui expriment avec une grande fierté leurs différences linguistiques, culturelles et religieuses. Les peuples du Népal, tant hindouistes que bouddhistes, sont animés d'une grande ferveur religieuse qui teinte d'une manière non équivoque leurs cultures. La population népalaise ressemble à un véritable patchwork multiculturel contribuant à faire du Népal non seulement un pays aux multiples attraits naturels mais une société d'une infinie richesse au plan culturel. Le pays est peuplé de plus de 60 ethnies et castes différentes. La caste des Chhetri (Kshatriya) constitue le groupe le plus représenté au Népal, regroupant 17 % de la population. La caste des Bahun (Brahmanes) constitue le second groupe avec 12 % de la population (recensement de 2011). Les Newars, considérés comme les premiers habitants de la vallée de Katmandou représentent 5 % de la population népalaise. Leur langue, le newari, est toujours parlée dans la vallée de Katmandou. Les autres principaux peuples du Népal sont les Sherpas, les Tamangs (6 %), les Gurungs et les Magar (7 %).

Population

La population du Népal est majoritairement rurale (80 %). Les Népalais vivent au sein de petits villages disséminés dans la plaine du Terai et la zone des Moyennes montagnes appelées aussi collines du Népal. Les zones himalayennes et transhimalayennes sont peu peuplées. Ces grandes zones écologiques déterminent le mode de subsistance des populations qui y sont installées : culture intensive de céréales au sud; culture étagée et petit élevage dans la partie médiane du pays; agriculture de subsistance et élevage au nord dans les hautes montagnes. Partout, le commerce est pratiqué à haute échelle. Il assure la complémentarité des modes de vie en permettant les échanges des produits de l'agriculture contre ceux de l'élevage.

Mode de vie

DESTINATION

NÉPAL

NOUVEAUTÉS

CONTACT

ACCUEIL

BP n° 24008 - Samakhusi 29
Kathmandu - Népal

Tél. : 06 42 31 80 08 // 00 977 14390859